La « patte » des people

LE CHIEN EST INDISPENSABLE

par Yolaine de La Bigne
Journaliste et fondatrice de l’Université de l’animal et l’homme

Quelle belle idée que de défendre les chiens en ville ! Mais d’ailleurs comment peut-on même remettre en cause leur présence ? Un chien en ville, c’est tant de tendresse, de fidélité, d’humour, de pardon au regard des horreurs que nous lui faisons si souvent vivre … tant d’amour, cet amour débordant et joyeux dont nous avons particulièrement besoin en ces temps de remise en cause profonde de nos sociétés. Et dans nos villes bétonnées, hygiénistes, obsédées par la sécurité et notre petit confort bourgeois, heureusement qu’il y a encore quelques chiens pour nous bousculer, nous tendre une pa-patte pas toujours propre et nous sortir une grande langue affectueuse.
Le chien en ville, c’est aussi une façon de se rencontrer, de s’échanger des conseils, de se parler, d’échapper à la solitude de nos cités et pourquoi pas de draguer un peu… c’est sexy un homme qui promène son labrador, non ? Le chien, c’est aussi une des plus gentilles nounous pour nos enfants.

l1260726Il leur offre un peu de nature à eux qui pensent que les poissons sont carrés et couverts de chapelures, il les console quand ils se sont disputés avec les copains, il est toujours prêt à jouer quand maman est occupé, il le suit partout pour tout partager, bref c’est un ami en os ! Même que selon les scientifiques, il serait un moyen idéal pour que le petit ne soit pas trop allergique, c’est dire !
Bien sûr, le chien c’est aussi malheureusement le miroir de notre bêtise : la frime ridicule des propriétaires de chi-hua-hua et autres symboles de la vanité humaine, que l’on coiffe de façon grotesque quand on ne les affuble pas d’un manteau de pluie à pois roses ! Sans parler de la maltraitance et de toutes ces victimes de notre violence verbale ou physique. Ou de notre ignorance et de nos difficultés à comprendre les animaux et ceux qui ne parlent pas comme nous.
Justement, le chien est indispensable pour nous obliger à un peu de politesse envers les autres (éduquer son chien pour qu’il ne gêne pas ses voisins, gérer les pipis, calmer les aboiements….), d’empathie, de générosité. Il est indispensable pour maintenir un peu de vie dans nos villes. Le chien mais aussi le chat, l’oiseau, et tous les autres…. Vous imaginez une ville sans un chant d’oiseau et sans un aboiement ? Impossible ! Défendons nos amis les animaux pour une ville qui ait du chien !

Lire

 

www.neo-planete.com

www.lanimaletlhomme.fr